Le 11 janvier, soutenons les travailleurs sociaux et médico-sociaux en lutte

De nombreux travailleurs médicaux- sociaux ont participé au mouvement du 7 décembre initié par le collectif des travailleurs sociaux et médico-sociaux de l’associatif. Sur le plan national, le 7 décembre a été une journée réussie. Plus de 100 cortèges ont rassemblé près de 52 000 manifestants dans toute la France. A Montpellier, les organisations syndicales ont compté la participation de 600 à 800 personnes, fait remarquable pour un premier appel. Elles ont obtenu le soutien des travailleurs sociaux du Conseil départemental de l’Hérault avec une  centaine d’agent-es en grève (sur au moins une heure).

Ce mouvement est initié nationalement par la «Coordination du travail social en lutte» et localement par le «Collectif d’acteurs.trices de l’action sociale à Montpellier». Les organisations syndicales fonctions publiques soutiennent à nouveau celui-ci par le biais d’un préavis de grève permettant aux travailleurs sociaux du département de manifester leur soutien à leurs collègues associatifs le 11 janvier. Initialement cette action coïncidait avec un temps d’annonces gouvernementales en faveur des travailleurs médico-sociaux hospitaliers et associatifs. Si cette intervention gouvernementale a été annulée depuis plusieurs semaines, le collectif et les syndicats d’action sociale et médico-sociale associatifs et hospitaliers ont maintenu ce temps de protestation.

 Nous partageons constats et revendications !

La FSU Territoriale participe à l’intersyndicale du travail social en lutte sur le plan national. L’objectif étant de fédérer l’ensemble des revendications des travailleurs sociaux et médico-sociaux dans une lutte commune. Car il est évident que nous faisons face aux mêmes constats de la perte de sens au manque d’attractivité de nos métiers.

 Le 11 janvier, soutenons le Collectif d’acteurs.trices de l’action sociale à Montpellier et leurs revendications pour davantage de moyens en faveur de l’accompagnement des familles en détresse et sans hébergement, pour un arrêt de la mise en concurrence des travailleurs sociaux et médico-sociaux sur le dos de la précarité, pour des conditions de travail dignes, pour davantage de reconnaissance et pour des salaires décents !

Sur la question des conditions de travail, du sens donné à nos actions, de la reconnaissance professionnelle ou encore des rémunérations, les travailleurs sociaux et médico-sociaux territoriaux partagent une grande majorité des revendications de leurs collègues associatifs et hospitaliers. À présent, ils doivent aussi faire entendre leurs voix.

Construire la mobilisation nationale de TOUS les travailleurs sociaux pour le 1er février 2022

La mobilisation du secteur associatif et hospitalier le 11 janvier doit nous permettre de construire un mouvement plus large sur la base de revendications communes et d’une reconnaissance que l’on refuse aux travailleurs sociaux et médico-sociaux. D’ores et déjà la date du mardi 1er février a fait consensus dans les collectifs locaux et nationaux mais aussi parmi les organisations syndicales progressistes. Elle doit permettre la mobilisation « main dans la main » de tous les travailleurs sociaux et médico-sociaux. La FSU Territoriale y tiendra toute sa place.

Nous appelons les travailleurs sociaux et médico-sociaux du conseil départemental de l’Hérault à soutenir les salariés mobilisés en se rassemblant devant la CPAM de Montpellier

le mardi 11 janvier entre 12h et 14h.

La FSU Territoriale a déposé un préavis de grève pour la journée du 11 janvier afin de laisser toute latitude à chacun-e

 Par ailleurs nous vous invitons à bloquer d’ores et déjà sur vos agendas la date du 1er février 2022 pour une grande journée de mobilisation des travailleurs sociaux et médico-sociaux des secteurs public et privé.

 

Téléchargez le tract ici

Téléchargez le préavis de grève ici