Divers

Discriminations au travail et biais implicites

Discrimination au travail et dans la société

 Pourquoi notre cerveau utilise des stéréotypes ?

Comment lutter contre nos biais implicites ?

Un père et son fils ont un accident de voiture. Le père meurt sur le coup. Le fils est emmené aux urgences. A son arrivée, le médecin en charge refuse de s’occuper de l’enfant sous prétexte qu’il est son fils… Comment est-ce possible si le père est mort dans l’accident de voiture ?

Si vous n’avez pas instantanément répondu à la question, vous êtes l’auteur.rice d’un biais implicite très commun : votre cerveau a réduit l’information ‘du médecin en charge’ en ‘l’homme médecin en charge’ et n’avez pas considéré que ‘le médecin en charge’ pouvait être la mère de l’enfant. Au-delà du sexe de ce médecin, vous avez probablement également imaginé sa couleur de peau, son âge, voire sa stature, son orientation sexuelle, son genre, etc.

Ce raccourci inconscient que nous pratiquons tous est le signe d’un fonctionnement normal et même nécessaire du cerveau. Notre cerveau utilise les informations collectées et les compile pour en réduire le nombre. Par exemple, la plupart de nous associons la forme d’un carré de chocolat avec un gout sucré, et serions decu.es s’il avait un goût de brocolis, quelque soit notre amour des brocolis ! Nous avons juste l’habitude d’associer le petit carré brun à un gout sucré, et les petites branches vertes à un gout de brocolis. Et tout va bien dans le meilleur des monde…

Lire la suite de cet article ici

Cet article est extrait de Comprendre & Agir #5 consultable ici