Un Complément de Traitement Indemnitaire de 183 € annoncé en faveur des travailleurs sociaux et médico-sociaux

« La conférence des métiers du travail social et médico-social s’est tenue ce vendredi 18 février 2022. Lors de sa clôture le premier ministre a reconnu que le travail social était en crise et menacé d’une implosion  impactant la qualité de l’accompagnement des personnes accompagnées. Les postes vacants sont au plus haut et les candidatures au plus bas. Il a donc annoncé une extension des mesures du Ségur aux personnels du secteur social et médico-social.

 Au delà des professionnels de la filière socio-éducative du secteur privé non lucratif, sont concernés les agents de la fonction publique territoriale et notamment ceux des conseils départementaux :

  • Les travailleurs sociaux : Educateurs spécialisés, assistants de service social, conseillères en économie sociale et familiale, psychologues, techniciennes de l’intervention sociale et familiale, y compris les TMS du foyer de l’enfance et de l’insertion.
  • Les agents de la PMI : sages-femmes, infirmiers-ères, puéricultrices, médecins, etc.
  • Les médecins coordinateurs des EHPAD;
  • Les personnels soignants des structures de prévention, de dépistage ou d’accompagnement des personnes en difficultés (MAIA, etc.)

Il s’agit du Complément de Traitement Indemnitaire (CTI) de 49 points d’indice soit 183€ net par mois… »


Lire le courrier du secrétaire général de la FSU au Premier Ministre sur la situation des travailleurs sociaux


Lire le discours de M. Jean CASTEX, Premier ministre – Conférence des métiers de l’accompagnement social et médico-social du18.02.2022.


Lire aussi : Revalorisation salariale pour le médico-social : « ll y avait urgence », souligne le président du conseil départemental de Seine-Saint-Denis