Conseil départemental de l’Hérault

Bulletin de paie

« Madame La Présidente,

Ce début d’année 2021 est vécu avec beaucoup d’amertume par de nombreux agents de la collectivité et notamment depuis qu’ils ont ouvert leur dernier bulletin de paie.

D’abord comment ne pas évoquer l’attribution de la prime Covid.

Qu’avez-vous fait Madame la Présidente ?

Nous l’annoncions dans nos publications et nos communiqués, l’attribution d’une prime Covid dans la collectivité est une faute, une faute qui devait prendre toute sa dimension au moment de la réalité de son attribution. Voilà, à présent c’est fait.

Colère, incompréhension, sentiment d’injustice dominent chez celles et ceux qui attendaient de la reconnaissance au travers de cette prime, reçue majoritairement comme du mépris. On ne pouvait pas mieux s’y prendre pour diviser les agents et les amener à perdre leur attachement aux missions de service public. Entre les oublié-es et ceux qui se sentent insultés par l’aumône qu’ils ont reçue, nul doute qu’on ne les y prendra plus…

Et que vont devenir ces ressentiments lorsque ces mêmes agents vont découvrir que pour d’autres, contrairement à eux, cette prime ne se résume pas à quelques dizaines d’euros ?  Comment légitimer ces écarts ?

Que vont devenir ces ressentiments lorsque ces agent-es vont apprendre que les montants attribués ne correspondent pas à ce qui a été voté en Comté Technique et annoncé aux agents ?

Que vont devenir ces ressentiments maintenant  que ces agent-es découvrent que cette prime ne correspond pas à la réalité du travail mais plutôt aux tenaces représentations qui président dans l’administration lorsqu’il faut « partager un gâteau »… ?

Quel sens du service public avez-vous donné ? Quelle image de la fonction publique croyez-vous avoir véhiculé à l’extérieur de la collectivité ?

Comme vous le savez, nous interrogeons les agents pour tenter de comprendre la réalité des critères qui ont présidés à l’attribution de cette prime…. »