Communiqués

TOUJOURS CONTRE LA RETRAITE A POINT !

A l’occasion du lancement de la conférence sur le financement, l’intersyndicale interprofessionnelle FSU, CGT, FO, Solidaires, UNEF, UNL, MNL, FIDL appelle à une journée massive de grève et de manifestations ce mercredi 29 janvier.

Mouvement social historique, la contestation contre la réforme des retraites a déjà permis d’obtenir des reculs du gouvernement, comme l’exclusion de certains métiers (armée, police, navigants aériens, marins pêcheurs…) et un recul des générations concernées (cf verso). Cela reste insuffisant. Les dépenses de retraites seront plafonnées à 14% du PIB, malgré l’augmentation du nombre de retraité-es. La réforme accentuera donc la précarité en abaissant le niveau des retraites dans le public et le privé, et les inégalités en permettant aux plus aisé-es de capitaliser pour leur propre pension. La FSU Territoriale de l’Hérault, qui a été de toutes les mobilisations depuis le 5 décembre, s’y oppose et défend des exigences de justice sociale.

AU CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L’HERAULT ?

 Depuis le début du mouvement nous assistons à une participation plutôt ténue des agents de la collectivité départementale aux grèves et manifestations. Pourtant nous avons toutes les raisons de craindre cette réforme au regard de la faiblesse de notre régime indemnitaire et de l’absence de primes pour de nombreuses catégories et de nombreux métiers. Une nouvelle fois ce sont les femmes, dans notre collectivité, qui sont et seront les plus lésées car elles travaillent dans les secteurs d’activité les moins « couverts » par des systèmes de primes (administratifs, travail social, entretien, agents techniques des collèges…)…

Manifestation Départementale à Montpellier le mercredi 29 janvier à 14h00 Place Zeus

Jeudi 30 janvier retraite aux flambeaux contre des pensions en lambeaux à 18h00 devant la CPAM Gambetta

Vendredi 31 janvier Action Retraites fini la comédie ! (les organisations syndicales donnent rendez-vous sur la place de la comédie à 10h00 16h00. Stands pour développer nos propositions pour améliorer le système actuel)