CommuniquésDivers

Mobilisations pour la justice sociale et écologique

La FSU territoriale appelle à la mobilisation le 21 et le 24 septembre pour la justice sociale et écologique

La crise sociale et écologique à laquelle est confrontée l’humanité est sans précédent. Sur le plan international des millions de personnes, notamment les plus précaires, sont contraintes à la migration pour des causes climatiques et économiques.

Sur le terrain politique la majorité des États et des gouvernements, négociant des accords de libre -échange au service des intérêts particuliers des multinationales et de la satisfaction des actionnaires, soutient un ultralibéralisme aux conséquences dévastatrices pour la planète et désastreuses pour les populations. C’est par exemple le cas de l’Union Européenne, avec l’adoption du CETA pour lequel la France a fortement œuvré.

La course effrénée aux profits par la surproduction, la surconsommation, le commerce de besoins artificiels et de produits à l’obsolescence programmée polluent et épuisent irrémédiablement les ressources naturelles. Ce système conduit également à la remise en question des droits des travailleurs. Les pays mettent au second plan l’épanouissement et la qualité de vie de l’être humain.

En France, l’actuel gouvernement, prolongeant les orientations de ses prédécesseurs, veut accentuer le démantèlement des droits individuels et collectifs des travailleurs, de la protection sociale dont le système de retraite par répartition, et des services publics.

Son Premier ministre prépare un projet de réforme des retraites inacceptable s’appuyant sur un rapport empreint de reculs sociaux majeurs pour l’ensemble des salariés.

De même, la Loi dite de Transformation de la Fonction Publique, votée le 6 aout 2019, détruisant le pacte social porteur de l’intérêt général, est le corollaire, pour les fonctionnaires, de l’offensive antisociale du gouvernement s’accompagnant d’atteintes à l’expression démocratique notamment par la restriction inacceptable du droit de grève dans le versant territorial de la Fonction publique.

Cette loi facilitera : la privatisation de pans entiers de services et de missions de service public, l’instauration du détachement d’office d’agents de services externalisés vers le secteur privémarchand, la rupture conventionnelle, la précarisation de fonctionnaires momentanément privés d’emploi…

La FSU-Territoriale, le SNUTER-FSU, porte dans son orientation syndicale un tout autre projet.

Lire la suite ici

 

La FSU-Territoriale a déposé le présent préavis de grève pour la journée du 21 septembre 2019, de 00h à 24h couvrant l’ensemble des agents de son champ de syndicalisation afin de permettre la participation de toutes et tous à la Marche pour le climat à Montpellier, 14h30 au Peyrou.

Un autre préavis de grève pour la journée de mobilisation du 24 septembre 2019 contre le projet de réforme des retraites et la Loi Fonction Publique a été déposé pour permettre la participation des agents à la manifestation au départ du Peyrou à Montpellier est organisée à 10h30.

Téléchargez ici l’affiche et le flyer de la Marche pour le Climat du 21 septembre