Conseil départemental de l’Hérault

Enfance en danger, debout pour la protection de l’enfance !

Les Assises de la protection de l’enfance qui se dérouleront, ces 4 et 5 juillet à Marseille, sont l’occasion pour nous d’interpeler à nouveau les pouvoirs publics sur l’urgence d’un véritable plan en faveur de la protection de l’enfance. Une délégation de la section FSU du conseil départemental de l’Hérault sera d’ailleurs présente aujourd’hui aux côtés de la FSU des Bouches du Rhône pour interpeller Monsieur Taquet, le Secrétaire d’Etat chargé de la protection de l’enfance.

Depuis des mois dans nombre de Conseils Départementaux, dont celui de l’Hérault, travailleuses sociales et travailleurs sociaux avec les personnels intervenant dans le champ de l’Aide Sociale à l’Enfance, se mobilisent pour dénoncer des conditions de travail ne permettant plus l’exercice de leurs missions de service public.

Malgré leur fort investissement professionnel, les agent-es se heurtent à l’impossibilité de répondre aux besoins des publics notamment dans le cadre de la prise en charge de l’enfance en danger. Ces conditions de travail ont des conséquences indéniables sur leur santé et leur sécurité (burn-out, bore-out, arrêt maladie, usure professionnelle…).

Les Conseils Départementaux, pourtant chefs de file de l’action sociale et de la protection de l’enfance se soumettent sans sourciller à la pression financière exercée par l’Etat. Certains même, à l’unisson des orientations libérales du Gouvernement, mettent en place des appels d’offres pour soi-disant faire évoluer « l’offre d’accompagnement ».