CommuniquésDivers

Pour une réforme qui remette l’accueil de la petite enfance à l’endroit : le 23 mai on manifeste !

Après le mouvement des professionnel.les d’accueil de la petite enfance le 28 mars, le gouvernement s’était engagé à présenter son projet de réforme des modes d’accueil d’ici fin avril. Aucun texte n’a été rendu public à ce jour, les inquiétudes sur les orientations de la réforme restent donc entières.

Le collectif « Pas de bébés à la consigne » a présenté ses vingt propositions pour une réforme qui se traduise par un véritable printemps des modes d’accueil.

Le collectif appelle l’ensemble des parents, des professionnel.les de la petite enfance, des citoyen.nes à amplifier le mouvement en manifestant partout en France le 23 mai afin de développer une offre d’accueil de qualité pour tous les jeunes enfants.

Depuis le début la FSU Territoriale soutien ce mouvement et revendique :

  • L’adoption d’un plan pluriannuel visant à augmenter l’offre d’accueil de 400 000 places par la création de 200 000 nouvelles places d’accueil collectif en AEJE.
  • Un ratio minimum de 50% de professionnel-les qualifiées en AEJE
  • Un ratio d’encadrement moyen d’un-e professionnel-le pour 5 enfants en AEJE
  • L’Institution de temps de réflexion professionnelle inclus dans le temps de travail
  • La limitation des accueils en surnombre à 110% en AEJE
  • La promotion de la formation continue des professionnel-les des modes d’accueeil
  • L’amélioration des conditions de travail des agent-es exerçant dans ces modes d’accueil

Afin de permettre aux personnels concernés de se mobiliser, la FSU Territoriale a déposé un préavis de grève (voir ci-joint) pour la journée du jeudi 23 mai 2019 de 0 h à 24 h couvrant l’ensemble des agent.es – titulaires et contractuel.les.

Manifestation départementale à Montpellier

le jeudi 23 Mai à 14h devant la Préfecture de l’Hérault.

Il est possible de déposer une heure de grève deux heures, une demi-journée ou une journée.

Télécharger l’affiche « Pas de bébé à la consigne » ici

Téléchargez le préavis de grève ici