Conseil départemental de l’Hérault

Premier bilan de la réorganisation

En mai 2017, nos deux organisations syndicales dénonçaient la validation par l’administration d’une organisation centralisée, chronophage, entérinant la confusion entre liens hiérarchiques et fonctionnels, sans diagnostic réel des besoins des publics et des organisations déjà en place.

Nous démontrions notamment que la réorganisation allait ajouter de la confusion dans les missions, les rôles et les places de chacun, notamment entre les RTS et les RTEF ainsi que dans la mise en place des mesures de prévention pour les enfants de moins de 6 ans.

Nos organisations interrogeaient également l’adéquation des poids de charge avec l’effectivité de l’exercice des missions largement sous-évaluée selon nous.

Et nous avions raison !