CommuniquésComprendre & Agir

Comprendre et agir #.6

933 témoignages de confiance qui permettent à la FSU de siéger dans toutes les instances représentatives où elle a présenté des listes.

Vos suffrages font de la FSU la 3ème organisation syndicale du Conseil Départemental de l’Hérault.

Vos voix font voler en éclat les entraves qui nous empêchaient entre autres de siéger en commissions de préparation des CT, d’organiser des réunions d’informations syndicales, d’être reconnus par l’administration qui n’a eu de cesse que de nous ignorer en ne donnant suite à aucune de nos interpellations.

Le temps est venu pour la FSU d’exister au sein de notre collectivité avec les mêmes moyens que les autres organisations syndicales, et ainsi intensifier les combats que nous avons menés depuis notre création en décembre 2015.

Si nous avons nationalement défendu l’accord PPCR qui bénéficiera à de nombreux agents dès le début de l’année 2019, nous rejetons en bloc le concept libéral et individualiste du régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel (RIFSEEP) qui favorisera encore davantage le clientélisme. Cela sera assurément une bataille à mener ensemble cette année.

Hausse des cotisations retraite et de la CSG dont la compensation laisse à désirer, gel de la valeur du point d’indice, jour de carence, autant de combats à mener pour contraindre le gouvernement à traiter les agents de la fonction publique avec le respect que nous méritons.

Et pourtant, le président Macron, non content de poursuivre la démolition des acquis sociaux et de prolonger sa politique libérale, lors de son allocution télévisée du 10 décembre, a jugé indispensable de maintenir la rénovation en profondeur de notre système de retraite sans dire un mot sur l’amélioration de la qualité du service public et des moyens pour le satisfaire.

En ce lendemain des élections professionnelles, nous rééditons le 6ème numéro de notre magazine numérique qui présente les revendications que nous soutiendrons ces 4 prochaines années.

Conditions de travail, rémunération, gestion écologique du travail, création d’un COS. Ces quatre axes sont nos fers de lance et nous exigerons de l’exécutif des réponses fortes !

Nous sommes fier(e)s de la confiance que vous nous avez accordée. Une promesse : nous ferons tout pour en être à la hauteur !!!

933 MERCIS !!!

Au sommaire :

Une Fonction de moins en moins Publique – Fonctionnaire ta mère ! – Actualité militante, juridique et statutaire – Ce que nous voulons : toutes les revendications de la FSU du conseil départemental de l’Hérault – Enfin un COS au CD de l’Hérault ? – On apprécie ou pas – Plan de lutte contre la pauvreté : faire mieux avec rien… – Allocations, équité, égalité – Battre en retraite ? (2/2) – La protection de l’enfance en crise – Nous sommes avant tout des enfants – Arkeo, Tous en grève, Ex-Machina et la différence invisible – Grands-parents, beaux-parents, enfant : ce que la loi vous permet pour le maintien des liens – Rejoignez la FSU !…